04/03/2008

Aidez-nous à sauver nos villages please !!!!

Nous avons quitté bruxelles pour nous installer définitivement à Haut-Bois.
Emigrer dans le namurois ne nous a causé aucun soucis, nous quittions la polution, le bèton pour vivre à la campagne loin des bruits de la ville, dans un cadre de rêve, grand espace vert, arbres, prairies pour nos chevaux que je peux voir de ma fenêtre.
Mais voilà ! ce cadre enchanteur risque bientôt d'être perturbé par l'ouverture d'une carrière non loin de chez nous, voir détail ci-dessous.

DSC03404
Le Bois « Mâle Plume » est un site exceptionnel de plus de 90 hectares, qui relie deux des plus beaux villages de Wallonie (Thon-Samson/Andenne à l’Ouest et Goyet/Mozet à l’Est) et qui s’étend tout le long de la vallée du Samson, une vallée située en site Natura 2000 qui abrite notamment les rochers classés des Demoiselles.

DEUX VILLAGES CLASSES AU PATRIMOINE WALLON DESCENDENT EN ENFER !

La société SOLVAY a l’intention d’exploiter une carrière géante sur le site du Bois de « Mâle Plume » sur le territoire de deux villages : Thon-Samson (Andenne) et Goyet (Mozet). SOLVAY ne fait que récidiver dans sa volonté d’ouvrir un chantier mammouth. En l’espace de 20 ans, elle s’est vue déjà refuser deux projets de manière nette et catégorique.

VOUS AVEZ DIT « MALE PLUME » ?

90 hectares de forêts, surplombant un vallon au paysage exceptionnel, longeant la belle et sauvage vallée du Samson, avec les rochers des Demoiselles qui font la joie des clubs d’alpinisme ; un écrin de verdure « Natura 2000 », voilà en bref, la physionomie du Bois Mâle Plume. Ces 90 hectares ont été acquis il y a 40 ans par SOLVAY pour un montant financier quasi-symbolique.

STUPEUR DEVANT L’ENORMITE DU PROJET

L’émotion est très vive dans ce coin du Condroz namurois. Et comment ne pas comprendre l’angoisse des habitants, car les chiffres sont imparables :

• 80 millions de tonnes de roches déplacées,

• 50 années d’un chantier pharaonique, qui vont faire de « Mâle Plume », un endroit où s’érigeront désormais des montagnes de déchets.

• Plus de 10.000 tirs d’explosifs aux conséquences sismologiques bien connues viendront rappeler quotidiennement la population aux bons souvenirs de SOLVAY.

• Le projet de tunnel souterrain, d’un kilomètre et demi de long et de 6 mètres de large, passera sous les maisons des habitants et servira à évacuer les 80 millions de tonnes de roche à la vitesse de 14 tonnes par minute !

Et tout cela pour quelles retombées économiques ? 17 emplois directs !

UNE VIE D’ENFER POUR DES MILLIERS DE PERSONNES

Si les riverains de Thon-Samson (Andenne) et Goyet (Mozet) seront aux premières loges de ce spectacle destructeur et affligeant, les retombées seront tout aussi dramatiques pour tous ceux qui résident à Bonneville, Strud, Mozet, Faulx les Tombes, le Vieux Wierde, Sclayn, Namèche, etc…

Quant aux Grottes de Goyet, qui prendra encore la responsabilité d’y amener les touristes ? Et les enfants des écoles ? Et les rochers des Demoiselles, qui s’aventurera encore à les escalader ?

SOLVAY s’apprête donc à tuer toute activité économique dans la région.

Une Association « Non à Mâle Plume » a été créée. Venez tous et toutes la rejoindre (www.nonamaleplume.be)

Le monde politique et les responsables économiques connaissent à présent les enjeux. En cas de drame - et il y en aura - ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas.

Aidez-nous à sauver nos villages en signant la pétition sur le site :

www.nonamaleplume.be

Une Biloulou très inquiète

Les commentaires sont fermés.